Muriel Ferraro

Sororité Baldovino
Bureau d’investigations vocales

Biographie, Contact,


Dell’Onesta Dissimulazione

2014, Sep–

– création, L’Honnête Dissimulation, Opus 66

Une fiction musicologique et anachronique

1900 ou 2013 ? Deux hommes barbus, vêtus de fracs, dont l’apparence soignée et conforme à la politesse tendrait presque au dandysme, s’apprêtent à faire de la musque ensemble dans ce qui pourrait être un salon, une serre ou un cabinet de curiosités, mais aussi simplement une salle de concert. L’un d’eux est aux commandes d’un clavecin Pleyel Grand modèle de concert créé pour la célèbre claveciniste Wanda Landowska en 1927, instrument de musique en forme de machine à remonter le temps, une création de l'ingénierie contemporaine se réclamant d'une source passée. L’autre homme comme on s’en apercevra rapidement, est doté d’une voix en tous points similaires à celle d’une cantatrice. On ne peut se méprendre sur la nature de cette voix qui n’est ni celle d’un castrat, autant qu’on puisse encore se la figurer, ni celle d’un falsettiste ou d’un enfant. Dans sa monstruosité, il peut susciter le désir ou le dégoût et peut-être le rire mais dans cet univers estompé et précieux que deviendront les pulsions les plus archaïques contenues par la sophistication la plus élevée ?